Bowie nous a malheureusement quitté il y a quelques temps… Mais personne ne l’oublie, encore moins notre artiste du jour : Guillaume Bounaud et son projet WE ARE BOWIE!

01b-Visuel2V3-G.Bounaud

Parlez-nous de votre parcours et de votre passion pour Bowie.

Je suis un autodidacte, j’ai quitté le système scolaire assez tôt pour faire une école de cinéma (CLCF), j’ai commencé à travailler à 17 ans sur des tournages de long métrages de pubs et des clips. Je fais de la photo depuis l’âge de 14 ans, ne quittant jamais mon boitier, j’ai toujours aimé la contemplation, l’instant, les rencontres, essayer de capter l’âme des gens, saisir une fraction de conscience…. Ma passion pour Bowie est née du fait que mes parents l’écoutaient avant ma naissance, j’ai toujours été bercé par sa musique, il m’a permis de découvrir d’autres artistes tel que Iggy Pop. J’ai vraiment redécouvert Bowie à l’adolescence, sa musique et son univers me permettaient de m’échapper de ce monde que je ne comprenais pas, je me sentais totalement en phase avec beaucoup de ses personnages des années 70. Combien de fois ma mère ou mes amies m’ont grillé en train d’utiliser leur maquillage et parfois même leurs fringues : je me sentais protégé. Bowie m’a permis de m’émanciper de tout, aussi de ma famille au sein de laquelle j’étais le seul à prendre une voix artistique.

Dites-nous quel est le message que vous souhaitez faire passer à travers ce projet, s’il y en a un ?

Ce projet, WE ARE BOWIE est né peu avant la naissance de ma fille, elle a 8 ans aujourd’hui. Encore dans le ventre de sa mère, je lui faisais écouter mes albums préférés « the rise and the fall » of Ziggy Stardust, « Aladdin Sane », « Space Oddity », … Découvrant le ventre de sa mère bien arrondi, j’eu l’idée de dessiner le fameux Zébra sur le corps, mon projet venait de naître… Ce projet est avant tout sur la transmission, l’universalité, un ailleurs, le partage. Je voulais faire comprendre à ma fille que nous pouvons tous réaliser nos rêves, il faut s’accrocher, et il est strictement interdit d’interdire de rêver ! Les premiers shoots de ce projet ont commencé en février 2014. Un portrait et une mise en scène par personne, hommes femmes enfants, familles de tous horizons, je les prends tels qu’ils sont dans leur vie au travail ou dans leur intimité maquillés du zébra pour la plupart. Nous sommes tous des enfants de Bowie.

Quel serait votre top 5 musical de 2015?

« Donker Mag » de Die Antwoord
« The day is my enemy » de The Prodigy
« Rock or bust » de ACDC
« Les nuits fauves » de Fauve
«  Blackstar » de David Bowie

Eclairez-nous sur vos prochaines actualités ?

Je vais continuer à shooter un maximum de gens connus ou pas du tout pour WE ARE BOWIE. L’idée est d’exposer ces photos WE ARE BOWIE. Et puis, shooter shooter shooter…

Un dernier mot pour les lecteurs de SAOTW?

Allons au bout de nos rêves!

SITEFACEBOOK

Vous avez aimé cet article, partagez-le :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *