Le clip du premier single de son EP « Neighbours » est déjà en ligne et l’EP est également disponible depuis le 28 septembre dernier. Laissez-vous envoûter par cette pop délicieuse!

 

Artwork-douglas-pisterman-465x465

Dites nous en plus sur vos débuts dans la musique.

J’ai commencé assez tôt a faire de la musique sur Nice, j’ai été formé vers 13 ans au conservatoire de Nice puis j’ai commencé a jammer un peu avec tous les groupes que je trouvais jusqu’à ce que j’aille sur Paris et que je commence a bosser plus sérieusement sur mes compositions. Maintenant je suis sur Londres et je lance ce projet petit à petit.

 

Parlez nous de vos influences et de ce que vos parents écoutaient quand vous étiez enfant.

Mes influences sont très diverses, quand j’étais enfant ma mère écoutait du classique (surtout Ravel, Debussy et Chopin), mon père écoutait du rock progressif (genre King Crimson, Genesis avec Peter Gabriel) et mes frères me faisaient écouter Beck, Blur, Alice in chains ou Radiohead. Mes influences se sont un peu plus précisées depuis, je m’inspire pas mal de Arthur Verocai, Air et de soul/funk des 70´s genre Gil Scott Heron ou bien Don Blackman. Après ça change assez souvent, là je suis resté bloqué sur J Dilla et The Invisible man’s band.Et j’adore Bon Voyage Organisation, c’est vraiment terrible ce groove un peu a la Stereolab.

 

Racontez nous deux rencontres importantes dans votre vie musicale.

Je pense que la première ça serait quand j’ai commencé a bosser avec le groupe Cabuco sur Paris et qu’on a pu travailler sur un ep avec Adrien Pallot, c’était vraiment génial de voir comment il s’occupe de produire un groupe. La deuxième je dirais que c’est Ghost Culture, voir comment il travaille m’a vraiment beaucoup inspiré.

 

Eclairez nous sur vos projets en 2015/2016.

Après la sortie de cet ep, je prépare un nouveau clip, ainsi que des concerts sur Londres et Paris. Puis je compose la suite surtout!

 

Un dernier mot pour les lecteurs de SAOTW ? 

Bisous 🙂

SOUNDCLOUD

 

Vous avez aimé cet article, partagez-le :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *