Dans le cadre du tremplin Play it Indie, SAOTW et LABOCULTURE laissent la parole aux artistes!Et ont décidé de vous présenter les artistes présents aux deux soirées, histoire que vous ayez un petit aperçu avant le show! 

  • ISAYA
    ISAYA (c) Nicolas FélicianPhoto : Nicolas Félician

Dites nous en plus sur vos débuts dans la musique, ce qui vous a donné envie de vous lancer. 

Il n’y a pas de raisons précises et déterminantes qui nous ont mises sur le chemin de la musique. C’était pour nous, comme une évidence, l’unique chose qui pour laquelle nous ne sommes posés aucune question. Une famille encourageante, (avec un père saxophoniste), des soeurs très proches qui ne savent  communiquer et s’exprimer que par le chant. Créations de chansons a capella, puis divers groupes, pour un retour aux sources avec Isaya. Evidement, beaucoup d’artistes nous ont fait rêver, tels que Otis Redding, la Carter family, mais aussi Monsieur Quentin Tarentino et les frère Cohen avec leur BO de choc. Et bien sûr « les Musclés », qui on été pour nous une grande source d’inspiration.

Parlez nous de deux moments forts de votre vie de groupe. 

Plein de moments forts dans cette vie UP and DOWN : du SDF qui nous donne une pièce lors d’une de nos représentation dans les rues d’Aix en Provence, jusqu’à l’invitation  de Matthieu Chedid à monter sur scène avec lui pour faire un boeuf !! La rencontre avec « Toto » lorsqu’on a eu la chance de les suivre sur les Zénith français. Et surtout beaucoup de moments émotionnants et drôles avec le public.

Eclairez nous sur vos actualités en 2015.

Nous préparons un album aux sons quelques peu nouveaux (surprises !… ). Tout ça sous la réalisation bienveillante de Simon Henner ( des groupes NASSER / FRENCH 79 / / HUSBANDS, Ainsi que sous la direction artistique de Gaelle Jeandon du label Marseillais MAKE ME PROD. Un featuring avec Féloche y sera inclu. Donc : nouvel album, nouveau spectacle, nouveaux arrangements. ISAYA se refait une beauté pour 2016 !!!

A l’approche du tremplin, comment vous sentez vous ? Quelles sont vos attentes/vos espérances? 

Nous espérons avant tout, amener dans notre univers, ne serait-ce qu’un instant, le public de Play it Indie.

Un dernier mot pour les lecteurs de SAOTW?

Je vous invite à jouer au jeu du  » qui est qui  » avec les vidéos des soeurs jumelles d’Isaya ! Et aussi, n’hésitez pas à aller sur le site de Make me Prod, y découvrir d’autres artistes tel que Gaio et Armelle Ita.

 

  • LAUTREC

Lautrec

Dites nous en plus sur vos débuts dans la musique, ce qui vous a donné envie de vous lancer. 

C’est venu de l’écriture à l’origine, pas de la musique. Quand j’ai commencé à écrire des trucs avant de penser à les mettre en musique. Il s’est trouvé par un heureux hasard qu’un pote programmait de la musique sur ordinateur, alors on s’est mis en cheville : moi j’habillais ses morceaux et lui, il déguisait mes textes. L’un dans l’autre, chacun y trouvait son compte. Et puis de fil en aiguille on se prend au jeu… et me voilà.

Parlez nous de deux moments forts de votre vie de groupe. 

Le premier, c’est ma rencontre avec Guts. Il a vraiment bousculé ma musique, et en questionnant ma manière de faire, il m’a interdit de tomber dans des automatismes. Les instrus qu’il m’a proposées était très éloignées de ce que je faisais à ce moment là et ça a donné une nouvelle impulsion à mes tâtonnements pour fabriquer un disque dont je sois fier. Ce qui m’amène au second, de moment : la sortie de mon premier disque le 30 mars. Il s’appelle « La cruauté tranquille du quotidien suffit ». Il a fallu beaucoup de temps depuis le moment où on a commencé àbosser dessus. Tout un tas d’histoires aussi, de rencontres, de hauts, de bas. Ce qui me fait plaisir, c’est que je crois que tous les états par lesquels je suis passé entre ces deux moments forts se retrouvent sur la galette, et me rendent fier du résultat. Il est sans doute plein de défauts, mais il est honnête et fidèle à mon point de vue sur le monde, c’est déjà pas mal!

Eclairez nous sur vos actualités en 2015.

Inévitablement, l’album (d’ailleurs, si vous voulez l’écouter, il est ici : lautrec.bandcamp.com). Le promouvoir et surtout le défendre en concert avec mes musiciens: Kung Lao (Claviers / Machines / Platines) et Dan Amozig (Guitare / Basse) qui donnent une autre couleur aux morceaux sur scène. C’est vraiment ça, la priorité pour 2015 : le live. Donc ces deux derniers mois, j’ai été le plus souvent possible parler du projet sur les radios, et je prends toutes les dates qu’on me propose !

A l’approche du tremplin, comment vous sentez vous ? Quelles sont vos attentes/vos espérances? 

Comment je me sens? Bah au top ! J’ai vu que j’allais retrouver sur scène mes bons potes de Yépa alors je suis ravi : je sais que ça va être une bonne soirée, quelque soit les conséquences. Et quand à ce que j’attends du tremplin, en plus du bonheur d’être sur scène avec les copains, et bah encore plus de dates de concerts bien sûr! Mon rêve absolu, c’est un tourneur: c’est le nerf de la guerre un bon tourneur !

Un dernier mot pour les lecteurs de SAOTW?

Passez nous voir sur scène, ça va être un chouette moment, sans aucun doute !

 

 

Le 29 MAI aura lieu la finale #FLOTS SONORES avec YEPA / LAUTREC / LA BESTIOLE / EMILIE MARSH  et le 30 MAI aura lieu la finale #FOLKROCK avec NO MONEY KIDS / TIWAYO / MR. CROCK / ISAYA ! Alors plus flots sonores ou folk/rock? 

10418245_827231570694631_8787128908010517782_n

Vous avez aimé cet article, partagez-le :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *