Helluvah est un coup de coeur de longue date et je suis ravie de vous la présenter pour ceux qui ne la connaitrait pas. Laissez vous aller à sa musique envoûtante et mystérieuse, ça ne peut que vous faire du bien! 

tumblr_inline_nbqatyPatg1qmykb7

 

Dites nous en plus sur vos débuts et ce qui vous a donné envie de faire de la musique.

J’ai été frappée de plein fouet par la Britpop au milieu des années 90, j’avais 13 ans et je suis tombée complètement amoureuse d’Oasis et Blur. Tout simplement, j’ai voulu faire comme eux. J’ai monté mon groupe à la fin du lycée, puis finalement, quelques années après, je me suis lancée en solo. J’avais déménagé, je ne connaissais pas de musicien-ne-s, ça m’a semblé plus simple. J’ai enregistré une démo en 2005, fait quelques concerts, et les choses se sont enchaînées assez rapidement, ce qui m’a permis d’enregistrer mon 1er album en 2006.

 

Parlez nous de vos influences musicales et comment vous servent-elles?

Je dirais que mon univers musical est celui du rock indé, proche de groupes ou artistes comme PJ Harvey, Interpol, Placebo, ou encore The Cure, mais au fil des années, je me suis intéressée à d’autres univers, notamment un peu à l’électro, via des artistes qui mélangeaient les deux, comme Peaches, Two Door Cinema Club, Foals, ou même Yelle. C’est pour ça que sur ce 3° album il y a des boîtes à rythme, des claviers, des machines…. J’aime bien l’idée de faire du rock un peu brut qui soit un peu dansant.

 

Eclairez nous sur vos actualités en 2015.

2015 devrait être une belle année, en tout cas je l’espère, puisque mon 3° album, Long Distance Runners, est sorti en digital elle 9 mars dernier, et va sortir en physique le 8 avril. J’ai envie de le défendre et de le faire découvrir au travers des concerts. J’aime beaucoup partir sur les routes, et l’adaptation d’un album au live est un travail très intéressant. On est que 2 (avec Bob, mon batteur) sur scène, donc il faut recréer les titres, les approcher d’une manière différente. C’est assez jouissif.

 

Racontez nous deux événements marquants de votre carrière musicale. 

C’était en 2010, on enchaînait une date à Berlin et une date à Varsovie, et on a fait le trajet entre les deux en train. Il y avait un vrai wagon-restaurant avec des tables et des nappes blanches, un serveur en uniforme… J’avais l’impression d’être dans une faille spatio-temporelle, complètement déconnectée du quotidien et de l’époque. On a mangé des pirojkis en regardant la campagne polonaise, un pays où on était jamais allés, défiler sous nos yeux, comme deux enfants. Sinon, je me souviens quand j’ai joué en 1ère partie d’Asa. La salle était immense, remplie, j’étais seule sur scène, à la fois très intimidée et en même temps c’était le pied total de jouer devant autant de gens.

 

Un dernier mot pour les lecteurs de SAOTW?

Allez voter !

SITEFACEBOOK

 10991401_1032663670095977_8911175661739890177_n

 

Vous avez aimé cet article, partagez-le :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *