The Plans est un groupe en devenir qui sera en concert le 5 mars (donc demain!) au 114, ils vous y attendent nombreux mais en attendant ils ont accepté de répondre à quelques questions.

 

Présentez vous en quelques mots.

Nous sommes The Plans, nous existons depuis 2012. Je suis resté 1 an (2011) enfermé dans mon appart, à composer, à bidouiller des sons, sur mes guitares, mon synthé, à écrire des textes. Après avoir écrit une dizaine de titres, j’ai rencontré Sylvain et Guillaume pour passer de mon obscure tanière à la scène, on évoluait dans les mêmes cercles, on est tous musiciens, on s’est donc rapidement trouvés autour de nos goûts et nos envies. On a pas mal d’influences musicales, de choses qu’on écoutait gosses, Lou Reed, Iggy Pop, les Doors, Bashung, Gainsbourg bien sûr. Et du plus récent, Phoenix, Air, Justice, Stuck in the sound… Sinon, les choses qui nous ont accrochées ces derniers temps, Breton, Royal Blood, Alt-J, The Shoes… On sort un ep 5 titres en mai « Brainstorm Party », on revient de Paris où on a joué à l’International et au Truskel, c’était très sympa, on s’est vraiment défoncés.

Dites nous en plus sur la rencontre qui vous a le plus marqué. 

Quand on a fait la 1ère partie de Misteur Valaire à Victoire 2 en 2013, on s’est pris une méchante claque, les gars sont totalement indé donc en mode débrouille totale, ils se baladent avec un énorme backline, niveau lumières etc… Sur scène et en backstage ils sont vraiment incroyable, sympas, bourrés d’énergie positive.

 

Eclairez nous sur vos actualités en 2015.

Bien sur pas mal de concerts, on est Paris au 114 le 5 mars. D’autres dates arrivent, sur la capitale et en province.
Un nouveau clip qu’on est en train de storyboarder avec Ange Delamaggiorre, qui est la suite de notre 1er clip « Falling Back »  https://www.youtube.com/watch?v=EIkgFgr37rQ
Et bien sur on bosse sur de nouvelles compos, pour un 2eme ep qui sortira en 2016.

 

Racontez nous une anecdote drôle sur le groupe.

On est des aristos, nous ne sommes pas spécialement drôles 🙂 J’hésite entre la fois où un ingé son était tellement à l’ouest qu’on a du tout lui expliquer, lui montrer comment marchait sa console etc… et la fois où on collait des affiches nous même lors de nos 1er concerts, et on s’est fait courser par un gars qui ne voulait pas qu’on colle les affiches sur « son mur », on était en scooter et pourtant le gars a failli nous rattraper tellement il courrait vite. Le mec disait « je vais vous tuer, je vais vous tuer ! » Grand moment. Depuis ce jour, on a des serviteurs en costards blancs et queues de pie qui posent les affiches pour nous.

 

Un dernier mot pour les lecteurs de SAOTW?

Bizoux !

 

SITEFACEBOOK

 

Vous avez aimé cet article, partagez-le :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *