Kid North est un groupe qui sait ce qu’il veut et qui nous le montre bien, du moins, ils nous le font entendre. Ils sont trois, ils sont jeunes et ils ont envie de faire de la musique et de faire vibrer tout le monde et c’est tant mieux pour nous après tout!

KN_ThenAlphaVideo

Parlez nous de vos débuts, de vos influences et de votre parcours avant aujourd’hui.

Greg : On a tous les trois eu pas mal de groupes avant de commencer Kid North, dans des styles très différents. On a toujours été attirés par la Pop sous toutes ses formes, mais sans jamais oser s’y mettre. Je pense qu’on attendait, chacun de notre côté, de trouver les bonnes personnes pour jouer cette musique là, qui demande beaucoup de confiance et de lâcher-prise.
Axel : Le groupe existe depuis environ 4 ans. Mais plus on avance dans le temps, et plus on se sent dans le présent. Aujourd’hui, j’ai envie de parler de ce qu’on fait maintenant, et pas de ce qu’on a fait avant, car c’est pour moi de moins en moins significatif. On a eu des groupes avant Kid North, et on a vécu plein de choses, mais c’est incomparable avec ce qui se passe en ce moment, où on est juste heureux de composer, de discuter sur des chansons, de se chamailler pour des détails, de répéter.
Greg : C’est vrai qu’aucun d’entre nous n’a vécu ce qu’on vit en ce moment : un truc fort qui nous lie dans une même direction. C’est ce dont nous avons toujours rêvé par le passé, et nous y sommes enfin arrivés. Maintenant on a l’impression que tout est possible !
Axel : On se sent bien et ce n’est pas lié à ce qui s’est passé avant, mais à ce qui se passe maintenant. On ressent moins le besoin de se raccrocher à une histoire ou à des influences.
Greg : Voilà, on se sent suffisamment solides pour juste tracer notre route, sans s’appuyer sur autre chose. Les choses qui nous influencent ne se limitent pas à un groupe ou un morceau en particulier, par exemple. C’est davantage une somme de petits éléments que nous avons envie de nous approprier, pour une raison ou une autre. Cela peut venir d’une scène dans un film, de quelque chose que nous avons vécu, ou juste d’un son dans un morceau. Tout cela crée des analogies dans notre tête, et la rencontre de ces deux entités crée quelque chose de nouveau. C’est très abstrait dit comme ça, mais c’est le processus créatif le plus commun du monde.

 

Dites nous en plus sur la façon dont vous procédez pour composer vos morceaux.

Gary : On enregistre d’abord plein de petits mémos, qu’on se fait tous écouter.
Greg : Cela peut partir de n’importe quoi : des accords joués sur un piano, un son de synthé, une idée de voix enregistrée dans la rue, une mélodie de guitare…
Gary : Ensuite on choisit ceux qui nous semblent plus forts que les autres. En général, ceux qui valent vraiment le coup nous touchent tout de suite ! Ensuite on enregistre ça sur des sessions de travail, et on bosse plein d’arrangements tous ensemble.
Greg : La seule règle qui prévaut, c’est qu’il faut que cela nous fasse vibrer tous les 3 autant. Pour arriver à ce résultat, on ne se pose aucune limite : chacun peut jouer l’instrument d’un autre, ou remettre en cause tout un morceau, changer les paroles… C’est parfois très long, mais lorsqu’on arrive à un résultat qui arrive à nous convaincre tous les trois à fond, c’est incroyablement excitant.
Axel : Oui, c’est un processus super long d’être tous en accord avec chaque décision, chaque direction,  mais c’est aussi la seule façon pour qu’il n’y ait aucune frustration.
Gary : Ça peut passer aussi par la case répète, où on teste des choses tous les trois en conditions réelles. Et après des mois, voilà c’est prêt. La recette est assez simple finalement !

 

Eclairez nous sur vos actualités en 2014/2015.

Greg : Nous avons sorti un single fin juin, qui s’appelle “Then Alpha”. On voulait revenir avec quelque chose de neuf avant de faire tout un album. On s’est occupés nous même du clip (vidéo juste au dessus) et l’artwork, car on tente de créer un univers cohérent, et surtout de s’impliquer ensemble dans tous les processus de création possibles. Depuis plusieurs mois, on travaille très dur sur notre 2ème album, qui sortira normalement au printemps 2015. Beaucoup de choses sont prévues à partir de là, mais on ne peut rien dévoiler pour le moment. On a surtout hyper hâte de sortir l’album et jouer les nouveaux morceaux live !

 

Racontez nous deux moments forts de votre vie artistique.  

Gary : Notre dernier concert au Divan du Monde était un moment important et vraiment marquant pour nous.
Axel : D’autant plus que c’était notre premier concert dans la configuration à trois, où on devait assumer le chant lead.
Gary : Les autres moments forts arrivent à chaque fois qu’on se retrouve ensemble dans une pièce pour écrire des chansons !
Greg : C’est vrai que ça fini généralement en hystérie. Je rajouterais aussi le concert que nous avons partagé avec Breton à Grenoble il y a 2 ans : énergie folle pendant le concert, et après le concert aussi.

 

Un dernier mot pour les lecteurs de SAOTW?

Attention à la mousse !

 

SITESOUNDCLOUD

 

 

 

Vous avez aimé cet article, partagez-le :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *