Divine Pilot est un groupe assez exceptionnel, je ne vous en dis pas plus pour le moment, juste assez grâce à ce questionnaire de Proust auquel Charles (chanteur, guitariste, pianiste),  Corentin (bassiste) et Aurélien (guitariste) ont répondu afin que vous en sachiez un peu plus sur ce groupe qui se produira au 114 à Paris, samedi 20 septembre à l’occasion de la soirée Raise Your Scene. 

 

Divine Pilot 2014 Raw 3

Une date?

Charles: 2017; concert de Divine Pilot à Red Rock
Corentin: Celle que l’on attend et qui ne déçoit pas lorsqu’on l’atteint.
Aurélien: 15 Août 1969, Woodstock.

 

Un livre?

Charles: L’alchimiste
Corentin: Ravage de Barjavel
Aurélien: Demain ne mange jamais

 

Une chanson?

Charles: « One Love » de Bob Marley
Corentin: Une de celles qui donne des frissons et qui fait regretter qu’on ne l’ai pas écrite.
Aurélien: John Butler Trio – “Ocean”

 

Un moment de la journée? 

Charles: Le petit café du matin.
Corentin: La fin du job, le début de la passion.
Aurélien: L’heure du thé avec un petit coucher de soleil en bonus.

 

Une période historique? 

Charles: 1er juillet 1969, les premiers pas de l’homme dans la quête de la Vérité.
Corentin: Dans 250 ans, juste pour voir.
Aurélien: Le glorieux temps des amérindiens.

 

Un magazine? 

Charles: Science Et Vie Junior (!)
Corentin: Des trucs chiants comme Philosophie magazine, j’aime essayer de comprendre… ; ou des hors séries du mois d’Août sur un sujet en particulier, genre conflits obscurs, parce que j’aime qu’on me raconte des histoires !
Aurélien: téléZ

 

Un plat?

Charles: Escalope Normande avec des grosses frites.
Corentin: La Bière.
Aurélien: Un Bo Bun.

 

Un sport?

Charles: Le football.
Corentin: Faire du live!
Aurélien: La danse.

 

Un mot?

Charles: Espoir.
Corentin: Persévérance.
Aurélien: Ubuntu.

 

Une expression?

Charles: “Tout vient à point à qui sait attendre.”
Corentin: “Tu m’Elton, John!”
Aurélien: “Qui sème les grains récolte les pastèques.”

 

BANDCAMPFACEBOOKTWEETERSITE OFFICIEL SPOTIFYDEEZER ITUNES 

 

 

 

 

 

Vous avez aimé cet article, partagez-le :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *