Resistenza, un groupe découvert il y a quelques temps et qui semblait prometteur. Et je ne m’étais pas trompée, ils débarquent aujourd’hui avec un opus tout beau qui va vous faire voyager loin, très loin. Alors n’ayez peur de rien et foncez les écouter – et lire l’interview aussi-.

RESISTENZA 1 Recadré (crédit Cdric Dric)

Parlez nous de vos débuts dans la musique.

Nos débuts en tant que Resistenza ont eu lieu en 2010 à Saint Etienne. Maria (chant) et Jil (basse) recrutent par petites annonces Tristan et Xav aux guitares, Fred à la batterie. L’idée est de constituer un quintet rock à base de guitares dans un pur style Power Rock Indie et surtout de prendre du plaisir. Après une période de mise en place et de composition, le groupe enchaîne les concerts et enregistre deux EP « Black Boats » et « Rocky Spur ». En 2013 Gish remplace Fred à la batterie et Resistenza entre en studio pour enregistrer son premier album : Precious.

 

Dites nous en plus sur vos influences et la façon dont vous procédez pour composer vos morceaux.

On a chacun nos influences personnelles, mais au final on se rejoint sur les Pixies, Garbage, Nirvana, Smashing Pumpkins, Bowie, Clash, ou encore les Strokes, Arctic Monkeys ou les Kills. Les maquettes des compos sont réalisées «  à la maison » par JiL et Maria avec l’aide d’une boite à rythmes et d’un petit enregistreur numérique. Une fois l’ossature du morceau constituée (basse/chant/boite), il est proposé aux deux guitaristes Xav et Tristan qui commencent à poser leur parties guitares, chercher des ambiances et se compléter. Le tout est ensuite travaillé en groupe ou chacun met son grain de sel sur les arrangements, les sons. Gish apporte sa technique et son expérience des fûts. Au final, ça sonne « Resistenza ». Un style que l’on espère identifiable.

 

 

Eclairez nous sur vos actualités en 2014. 

Notre premier album « Precious » vient de sortir. L’idée est bien évidement de le promouvoir sur scène pour rencontrer notre public et partager de chouettes moments. On travaille également la promo côté radio/webradio et magazines/webzines. C’est motivant de se sentir soutenu par les medias.

 

Racontez nous un moment fort de votre parcours artistique.

Quelques jolies scènes un peu partout en Rhône Alpes, des émissions radios et télé, mais pour moi le fait marquant c’est l’écoute du mix final de « Precious » . Avec ce sentiment d’être allé au bout et de sortir un album cohérent dont on est fiers.

 

Choisissez le mot de la fin pour conclure cette interview. 

Merci à SAOTW pour son soutien et allez donc jeter une oreille sur « Precious ». Let’s Rock!

 BANDCAMPSITE OFFICIELFACEBOOKYOUTUBE 

 

Et si vous souhaitez assister à l’un de leurs concerts et que vous êtes en région stéphanoise, vous avez l’embarras du choix : 

10/05/2014 Thunderbird Lounge (Saint Etienne)

22/05/2014 Festuval Jean Monnart (Saint Etienne)

25/05/2014 Ninkasi Live on Oxygene Radio (Tarare)

21/06/2014 Casino Joa (Montrond)

12/07/2014 Rochefest (Rochetaillée)

 

 

 

Vous avez aimé cet article, partagez-le :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *