Ndidi, c’est une petite révélation en 2014 pour SAOTW et elle nous vient du Canada! Le blues de sa musique est littéralement fondant et agréable à l’oreille. Ndidi a accepté de répondre à 5 questions sur sa vie d’artiste, alors profitez en! Et vous pouvez également vous procurer son dernier opus qui est sorti en février dernier.

© Christian Geisselmann

Dis nous en plus sur ta carrière et le rapport que tu entretiens avec la musique. 

J’ai commencé à faire de la musique quand j’avais vingt ans ce qui peut être considéré comme tard pour un bon nombre de personnes. J’ai réalisé à ce moment là que j’avais un certain talent pour ça! Après plusieurs années à travailler dans des restaurants et des bureaux de Toronto, j’ai finalement décidé de faire une pause en 2005 pour commencer à jouer sur scène. Mon premier opus est sorti en 2006 au moment où j’ai commencé à faire la tournée des festivals au Canada. Ce fut un voyage très enrichissant, pas toujours très drôle mais un vrai challenge. J’avais pré-senti que quelque chose de bien allait arriver donc autant se lancer!

 

D’après vous, qu’est-ce qui rend la musique aussi belle et universelle?

La bonne musique est une espèce menacée de nos jours. La musique est censée être poésie, passion, et utilisée pour raconter des histoires ou comme voie de communication avec le reste de l’univers à un niveau pas toujours compris à son juste titre. C’est encore valable aujourd’hui et il y a des musiciens qui continuent à faire de la musique directement puisée dans leur coeur avec tout l’espoir possible. La musique a en effet le pouvoir de connecter les gens et les libérer ; comme toutes formes d’art. J’espère simplement qu’il viendra un moment où il y a aura plus d’équilibre entre la légèreté et la magie de la musique.

 

Parlez nous d’un moment mémorable au cours de votre carrière artistique. 

La vie de musicien n’est pas tout le temps fabuleuse. C’est merveilleux d’avoir pu visiter différents endroits dans le monde et j’adore me produire sur scène ; c’est l’endroit que je préfère sur Terre, être sur scène. Donc si je devais raconter un moment mémorable de ma vie artistique, je dirais que jouer dans de belles salles est véritablement incroyable!

 

Éclairez-nous sur vos actualités en 2014.

J’ai dans l’idée de jouer pour faire la promotion de mon dernier opus « Dark Swing » tout en travaillant sur un projet secret basé à Los Angeles… En espérant faire le tour du monde ensuite… On peut toujours rêver, ça ne fait pas de mal!

 

Si vous avez un message à faire passer, c’est le moment! 

Merci de m’avoir écouter, d’avoir pris le temps and de me permettre de chanter pour vos coeurs.

 

FACEBOOK 

© Christian Geisselmann

 

 

Vous avez aimé cet article, partagez-le :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *