No Money Kids est définitivement un groupe qui va nous étonner en 2014. Ils sont jeunes, pétillants et ont envie de réussir. Ils ont su jouer la carte de l’originalité avec brio, et on prend plaisir à les écouter ! Mais aussi à les lire, profitez en, c’est le moment de vérifier qu’ils sont aussi intéressants en interview que sur CD ; qu’il y a quelqu’un derrière toute cette musique!

Parlez nous de vos débuts dans la musique.
F : Tout a commencé avec un 45 tours de Gene Vincent « BE BOP A LULA » (version 1956) et un petit tourne disque portable rose  ! J’ai passé plus de temps devant ce tourne disque à écouter la voix et la guitare de ce Mr que devant goldorak…
JM : Mes débuts dans la musique : une guitare et mon lycée qui organisait une fête d’école dans un très grand théâtre…
Racontez nous l’un des événements marquants de votre carrière. 
JM : Jouer pour des dizaines, des centaines, des milliers de gens sans les voir ou les entendre : Ma première radio , ma première télé…
F : Un événement marquant et déclencheur serait pour moi le jour ou je suis monté sur scène avec Wilson Pickett … j’ai eu tellement le trac ce jour là que quand il m’a tendu le micro et ma dit « vas-y chante petit ! » j’ai pas pu et suis resté là à le regarder. Depuis j’ai plus vraiment le trac quand je monte sur scène, ça ma sevré …
Expliquez nous votre ressenti vis à vis de la musique et ce qu’elle vous procure.
JM : L’harmonie me caresse  les tympans , le rythme : le corps tout entier .
F : J’ai vécu dans une famille de musiciens et enfant je passais toutes mes vacances à suivre mon père et mon oncle de tournée en tournée. J’aimais cette sensation d’oubli qui me portait durant leurs shows, je me souviens que j’adorais me laisser porter par la musique. A l’époque je n’avais aucune idée de ce qu’ils racontaient dans leurs textes mais certaines chansons sont restées pour moi gravées si clairement dans mon esprit que je me revois môme assis devant eux à les regarder jouer… Je crois que si je devais en choisir une, ce serait  leurs reprise de « lookin’ out my backdoor » de Creedence Clearwater Revival, j’étais épris d’une irrésistible envie de pleurer à chaque fois que j’entendais cette chanson !
Comment expliqueriez vous à des plus jeunes votre passion pour la musique.
F : Je pense que malgré la richesse infinie de la langue française je n’arriverai pas a décrire ce que je que je ressent ! Pour moi la musique est tellement ancrée dans mon existence qu’il y a une musique pour chacun de mes souvenirs, chacune de mes humeurs …
JM : En leur expliquant que le plaisir ne s’explique pas mais se ressent et en les collant devant l’instrument de musique DE LEUR CHOIX .
Éclairez nous sur vos projets pour 2014. 
JM : En 2014, la sortie d’un EP fin Mars, la réalisation d’un album, des tournées… et la révolution. Gros programme.
F. : Tout déchirer avec NO MONEY KIDS !

Ils seront en concert à l’occasion d’un évènement partenaire qui aura lieu demain soir, alors soyez au rendez vous! Toutes les infos dont vous avez besoin arrivent juste en dessous :

BANDCAMP FACEBOOK SITE OFFICIEL (NO MONEY KIDS)

Et concernant la soirée : FACEBOOKSTRUCTURE EVENEMENT FACEBOOK

Vous avez aimé cet article, partagez-le :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *