O’styl, c’est un peu la révélation bordelaise du moment ; totalement différent de la mouvance pop frenchie que Bordeaux connait depuis quelques mois maintenant, O’styl va à l’encontre de cette petite bulle pour nous délivrer des chansons cinglantes et honnêtes. Tout est question de tempo, mélodie et swing ; sans oublier les textes, qui sont ici, primordiaux et très riches. Polo a accepté de répondre à quelques questions à l’occasion de leur release party, qui sera également le début de leur tournée, à la Rock School Barbey (Bordeaux), le 12 septembre prochain.

  • O’styl, on comprend qu’il y a un double sens, mais est-ce que cela signifie quelque chose en particulier pour vous ? 

Polo : Oui, on peut être hostile ou dénoncer l’hostilité de ce monde en prenant un simple Styl’O.

 

  • Racontez nous un peu qui fait quoi au sein du groupe et comment vous vous êtes rencontrés ?

Polo : Nous sommes quatre. HAM à la plume, Yacine à la guitare, Jéremie à la batterie et moi-même à la basse. Avec HAM et Jerem, on s’était rencontrés en montant le groupe « The SoulFlat Foundation », collectif de 9 musiciens proposant un Hip-Hop Jazz, souvent Funk. A neuf, il peut y avoir des différences de caractères et on ne voyait pas tout le groupe de la même manière. Du coup, on a remonté une formation HipHop en se concentrant sur le squelette, pour ensuite, un jour peut-être y rajouter d’autres musiciens. J’ai rencontré Yacine en organisant, avec lui, de grosses soirées jam en appartement.

 

  • Expliquez nous aussi comment vous procédez pour composer vos morceaux ? Vous travaillez tous ensemble ou chacun apporte sa touche ?

Polo : On essaie vraiment de composer tous ensemble. Souvent, l’un des trois musiciens va proposer un rift, ou deux qui s’enchainent, puis on va le faire tourner pour lui donner notre patte. HAM s’imprègne de l’ambiance et pose alors quelques textes déjà écrits, mais les changent rapidement pour s’adapter à la musique. Puis, il nous propose quelques changements pour que le tout colle au texte.

  • En écoutant vos morceaux, nous pouvons ressentir différentes influences, est-ce quelque chose qui vous vient de l’univers musical dans lequel chacun a grandi ?

Polo : C’est sûr qu’on ne vient pas tous du même univers musical, déjà de part nos origines différentes. Jerem a grandi dans le rock de Hendrix ou encore de Led Zeppelin, HAM dans le rap pur et dur, moi dans le Jazz Funk et Yacine dans un peu tout ça en même temps. Aujourd’hui il est devenu rare qu’un des membre aime un autre artiste sans que les autres adhèrent à la première écoute. On s’est mutuellement influencés, ce qui fait qu’on est en accord avec nos compositions, on fait rarement de compromis.

 

  • D’ailleurs, les paroles me semblent aussi importantes que la partie instrumentale -voire plus-, et vous n’hésitez pas à dénoncer ; si vous deviez décrire le message que votre musique véhicule, que diriez vous ?

HAM : C’est un message réaliste teinté d’ironie qui peut parfois choquer, mais établi en premier lieu pour i interpeller l’auditeur. Il n’y a pas de message précis, rien de moralisateur, surtout des pensées diverses et variées qui s’imprègnent de l’ambiance véhiculée par un morceau et une composition

 

  • On vous connait plusieurs collaborateurs, parlez nous de toutes ces rencontres… Que vous ont-elles apportées ?

Polo : Oula, il y en a tellement. Nous sommes où nous sommes aujourd’hui grâce à toutes ces rencontres ! Au niveau du développement, on a reçu énormément de soutien de la part du service culturel du CROUS de Bordeaux, mais aussi d’associations comme Tous Azimuts, L’Autre lasso et bien d’autres qui nous ont offert nos premières dates. Pour la communication, Wegotalent nous ont permis de nous créer une carte de visite solide en tournant nos vidéos O’STYL ACTUEL. Le collectif HOTU nous a fait confiance en réalisant notre premier clip. Jessica NGuyen est responsable de notre identité visuelle. Leroy Chambers responsable du super son qu’on peut entendre sur notre premier EP, alors que je l’ai rencontré par hasard dans la rue, lorsqu’il m’interpella simplement parque j’avais une guitare sur le dos. Je ne peux pas parler de tout le monde, mais nous entretenons des liens forts avec tous ceux qui nous suivent et nous ont aidé à nous faire un petit nom aussi vite ! Je pense aussi à Keurspi, et Faycal, artistes reconnus sur la scène rap bordelaise qui ont accepté de faire des Featurings que vous pourrez bientôt écouter !

 

  • Il y a une autre collaboration qui est très moderne et en vogue actuellement, mais qui ne fonctionne pas toujours, alors que pour vous, ça a été très vite ; les internautes vous font entièrement confiance et vous ont permis d’enregistrer votre EP. Quelles sont vos attentes vis à vis de cet opus ? Qu’est-ce qui vous a le plus interpelé dans la création et la réalisation de ce CD ?

Polo : Enregistrer un cd était un rêve pour moi. Je voulais absolument pouvoir prendre mon petit-fils ou fille sur mes genoux et lui dire : » Tu vois, là c’est Papy qui joue ! » – Vu qu’on avait pas mal de followers, on s’est dit qu’on pourrait tenter le crowdfunding, quitte a rajouter les sous qu’il manquerait. Mais non, on a pas eu besoin de le faire et les dons sont arrivés très vite. Maintenant, notre but principal est de ne surtout pas décevoir nos « producteurs » en leur proposant un son de qualité sur un beau support. On voulait vraiment que ce soit un bel objet, et on est plutôt contents du résultat ! J’avoue que j’ai vraiment hâte de retourner en studio pour mettre à plat les compositions que l’on a gardé pour nous jusqu’ici…

 

  • D’ici quelques jours, vous commencerez votre tournée « DIY », dans quel état d’esprit êtes vous ?

Polo : Super excités. Après le CD, la tournée était mon deuxième rêve. On est pas du tout assez connu pour que les programmateurs des autres villes s’intéressent à nous. Du coup, on a contacté plein de groupe dans notre veine, et on leur a proposé un système d’échange de date. Ainsi, on a réussi à se booker une douzaine de date un peu partout en France

 

  • Pour conclure cette interview, je vous laisse le mot de la fin. 

Peace Love Unity and having fun !

 

O’styl est un groupe qui a tout pour marquer les esprits ; soyez curieux.

FACEBOOKSITE OFFICIELRELEASE PARTY

Photos : Antoine Pelletan

 

Vous avez aimé cet article, partagez-le :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *