Groupe nantais qui a donné son tout premier concert à Bordeaux, les Astoria Dogs ont accepté de répondre à quelques unes de mes questions. Je vous laisse apprécier les réponses de ces garçons dont vous n’avez pas fini d’entendre parler ! 
  • Astoria Dogs, une signification particulière ?

Maxime : Astoria est le nom de la ville où se passe l’action des Goonies, et on trouvait que ça sonnait bien. En plus, on a réalisé par la suite que c’était également le nom d’un célèbre club londonien, ce qui colle parfaitement à l’esprit qu’on veut donner à notre musique ! Tristan a un Jack Russell qui traine toujours dans nos pattes, alors on a ajouté le Dogs.

 

  • Comment vous êtes-vous rencontrés ?

Maxime : Je connaissais Tristan. Tristan connaissait Jer. Jer connaissait Tom…

 

  • Si vous deviez définir votre musique en quelques mots…

Tom : On fait de la pop, en essayant de faire des mélodies efficaces.

Maxime : Ouais, pour faire court, c’est à peu près ça. Parfois, on essaye de partir dans des délires un peu plus barrés.

 

  • Dans vos compositions, utilisez vous des sujets proches de votre quotidien?

Maxime : Je n’utilise quasiment que des sujets proches de mon quotidien. Mais de temps en temps, il m’arrive de parler de choses moins personnelles ou de raconter des histoires complètement fictives.

 

  • La musique est-elle votre seule passion ?

Tom : On aime beaucoup le foot. On joue régulièrement d’ailleurs.

Jer : Je suis plus passionné par le surf que par le foot, personnellement.

Tristan : Moi, ma passion, c’est l’aéronautique, même si personne ne le sait.

Maxime : Les paris hippiques. Les courses, vous savez, c’est ma grande passion.

 

  • Quels sont vos talents cachés ?

Jer : Tristan il cuisine bien.

Tristan : Mais non, c’est juste que toi tu ne sais pas cuisiner…

Maxime : Tom a un talent incroyable pour raconter des histoires… des conneries, en fait. Parfois, il part dans des monologues qui durent des heures.

Jer : C’est vrai qu’il a un talent certain pour la narration…

 

  • Parlons des premières fois… Quel a été votre premier concert ?

Tristan : Renaud Séchan.

Jer : J’ai vu l’Affaire Louis’ Trio et MC Solaar en ’97… Mais le premier vrai concert, pour moi, c’était Nada Surf.

Maxime : Mon premier concert marquant, c’était Eels.

Tom : Murray Head.

 

  • Quel a été le premier CD que vous ayez acheté ?

Maxime : Le premier que je me souvienne avoir acheté, c’était Blinking Lights And Other Revelations de Eels, à sa sortie.

Jer : Stereophonics, Word Gets Around, le 18 avril 1998.

Tristan : Mon premier CD, c’était Americana de Offspring, quand j’étais en sixième.

Tom : Nevermind. De Nirvana.

 

  • Quel a été votre premier coup de coeur musical ?

Maxime : Personnellement, j’ai commencé à écouter de la musique assez tard. Les premiers groupes que j’ai écouté, c’était des trucs de punk-rock californiens assez pourris ! Mais mon premier « bon » coup de cœur, c’était les Beatles.

Jer : Les Beatles, et le rap US du début des années 90. 2 Unlimited et Culture Beat.

Tom : Eiffel 65 et toute la soupe française, du genre Stéphane Eicher

Tristan : Queen. Et les Beatles.

 

  • Vous organisez une tournée française, comment appréhendez-vous cela ?

Jer : Ce sont plus quelques dates qu’une véritable tournée. Par contre, ça fait longtemps qu’on bosse, on a vraiment hâte d’être sur scène, car on ne sait pas comment vont être accueillis les morceaux. On est prêts à en découdre !

Maxime : Grave !

 

  • Quels sont projets pour 2013 ?

Maxime : Faire des festivals. Ce serait cool d’aller jouer à l’étranger aussi.

Jer : Composer un album, comme ça se faisait autrefois…

 

Photo de couverture : astoriadogs.com

Vous avez aimé cet article, partagez-le :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *