« Bonjour, nous sommes les Yules et nous vous offrons un brin de douceur dans ce monde de brutes. » C’est ce que devraient dire ces jeunes hommes qui ont réussi le pari de faire un album calme et énergique à la fois. Dans la même veine que le groupe « belge », PUGGY, les Yules ont su allier à la fois rythmes vigoureux et mélodies plutôt douces, notamment grâce au ukulélé et à la guitare sèche. Avec différentes catégories de morceaux, Yules nous offrent dix titres qui pourraient aisément, pour la plupart, passer sur les bandes FM que nous écoutons tous les jours (Absolute Believer, For Salvation, Angel of Ice) Nous pouvons également retrouver des chansons aux accents plutôt mélancoliques à l’instar de « The hopeful Bells », « Everything she does is blessing » ou encore «  The Defeats that were turning into gold ». Sans oublier, « Everlasting Child », « A silent journey », « Life as a race » et « Until the end of the road » qui sont des preuves de l’identité musicale affirmée des Yules.

« Until the end of the road » clôture cet opus, et nous permet d’apprécier « jusqu’à la fin de la route » la musique du groupe Yules qui ne cesse de nous apaiser et nous redonner le sourire tout au long de la journée.

 

Sabrine Khinibilla

Vous avez aimé cet article, partagez-le :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *