The Narcoleptic Dancers, ou ceux qui ne dorment jamais, comme l’indique de le nom de leur nouvel album.
Une musique envoûtante et décalée qui tient éveillée. Agrémentée d’une voix douce et de jolis textes, le tout en anglais, ces demis frère et sœur savent capter notre attention. Ils nous emmènent dans leur petit jardin, non pas secret, mais musical, qui parait aux premiers abords, inaccessible. Melody et Anton dégagent un certain quelque chose qui les rend attachants, sans même les voir (en référence à la pochette d’album où leurs cheveux cachent leur visage). « Moon Thrill » est une chanson d’amour excellente… Nous aurions voulu faire mieux, nous n’aurions pas pu.
Ils savent y faire. A coup de mélodies accrocheuses et de charisme renversant, The Narcoleptic Dancers sauront vous conquérir en cette fin d’été, qui a déjà des allures d’automne, grâce à eux.

 

Sabrine Khinibilla

Vous avez aimé cet article, partagez-le :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *