Decay, c’est de l’énergie en pagaille. Une maitrise des instruments qui nous entraine dans leur folle aventure ! Ainsi que des performances vocales assez impressionnantes, je me dois de le dire. « Smoked Song » est plutôt particulière, elle est impossible à classer, elle est un peu tout à la fois, elle est libre. Allez viens, « Destroy the dancefloor » ! Avec les Decay, on « détruit le dancefloor » et ça nous plait ! On prend notre pied, sur un rythme enivrant, on s’amuse à se déhancher et se laisser porter par la musique que nous propose les bordelais ! On ne décroche pas une seconde. La musique des Decay est à écouter un peu quand nous le désirons, pour nous motiver, en soirée, dans la voiture, c’est à nous de choisir, et c’est cela qui est intéressant avec les Decay ! Aux accents assez électroniques, mais pas trop, les Decay nous font découvrir un univers complètement décalé qui surprend par son talent et sa vivacité !

 

Sabrine Khinibilla

Vous avez aimé cet article, partagez-le :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *