Redlight, c’est de l’énergie en pagaille. Des compositions aux textes anglophones assez recherchés, une maîtrise des instruments admirables et une performance vocale juste et agréable. Les Redlight dénoncent un peu les soucis du quotidien et de la société, ou ce qu’il peut se passer dans la ville de New-York. En passant par les « petits démons » qui les hantent. Tout au long de cet EP, on peut aisément dire que le groupe Redlight est une formation aguerrie, autant sur le plan instrumental, que sur le plan vocal. Un bel EP, pour une écoute enivrante. J’aurais envie de conclure sur « I wanna live in NYC ». *

 

Sabrine Khinibilla


Vous avez aimé cet article, partagez-le :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *