4.04, ni un dossier, ni un horaire, simplement le titre du 1er EP des Quadricolor. Ils sont très rock’n’roll les petits Niçois, ils savent écrire et composer, ils ont de la technique instrumentale et vocale, manient les chœurs avec grâce… oui, les Niçois ont déjà compris une bonne partie de la musique sur ce 1er opus. L’effet que leur musique me fait est assez délicat, presque indescriptible. Ca m’entraîne, me prend, m’embarque ailleurs avec une facilité alarmante. Et puis, les Quadricolor prennent un nouveau tournant, un peu différent du premier, un peu plus électro. « Euphony », voilà son nom. Ces quatre garçons sont impressionnants, une grosse, non, une énorme claque que je me prends en les écoutant. Ils ont un vrai talent, et ils nous en font profiter, quelle générosité ! Mais d’où viennent-ils ? Je ne saurais pas vous dire… tout ce que je sais, c’est qu’ils sont doués. Avec deux EPs, les Quadricolor nous prouvent et nous assurent de leur talent qui ne cesse d’augmenter !

 

Sabrine Khinibilla

Vous avez aimé cet article, partagez-le :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *