Morgan Manifacier revient avec un nouvel album, GRANDE, voilà son nom. C’est toujours dans un monde à part que ce jeune homme nous entraîne. Mais  cette fois ci, il est quelque peu différent, de l’ancien. Une nouvelle planète, peut être, plus GRANDE ? Aussi, une voix qui résonne doucement mais intensément en nous, qui se glisse dans les moindres recoins et qui nous habite tout au long de l’album et c’est avec désir que l’on accepte cette compagnie si agréable. Car oui, la voix de Morgan est peut être thérapeutique, enfin pour moi. Elle fait du bien. Surtout quand elle se cale sur les autres instruments, c’est un petit trésor. C’est en se promenant sur la « Liberty Street » que nous arrivons « à rester entre les lignes ». Et puis finalement, nous pensons à « mettre en vente nos âmes » rien que pour lui, mais tentons tout de même de garder « notre corps » car « Barbe Rousse » risque d’entrer en scène. Il faut ajouter que sur le titre « Barbe Rousse », Morgan s’amuse à jouer avec un brin de français, pour nous rappeler qu’il reste français, et puis nous apprécions tellement sa tendre voix à la française, que ce petit extrait devient très beau. Morgan Manifacier a plus d’un tour dans son sac, et ce nouvel album encore une fois réussi, nous prouve et nous confirme son talent émergent dans le monde de la folk ! Monsieur Manifacier, ne s’arrêtera donc jamais ? Je n’espère pas.

 

Sabrine Khinibilla

Vous avez aimé cet article, partagez-le :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *