1, 2, 3… C’est parti !

Les doux arpèges du projet FOLKS résonnent dans notre corps, s’infiltrent en nous. La voix de François à la limite de la fausseté parfois (heureusement il ne dépasse pas cette limite) est envoutante. Le projet se nomme FOLKS et ne nous étonnons pas de tomber sur de la folk derrière, le mot ne cache rien, tout comme Mr Gauer, qui reste « vrai », à travers toutes ses compositions.

Ce que je retiendrais de cet EP reste inévitablement la partie musicale qui est, pour moi, très fine et presque mélancolique.

Bien sur, les paroles y sont pour quelque chose dans mon terme « mélancolique », vous n’avez qu’à prendre l’excellent morceau « Electroshit » et vous comprendrez.
Nous pouvons apprécier le glissement des doigts sur les cordes de la guitare, cela peut parraître comme un détail, et pourtant je trouve inévitablement un charme à ça.
« To die at 27 » mais avant ça, prenez un peu de votre temps pour FOLKS.

Sabrine Khinibilla

Vous avez aimé cet article, partagez-le :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *